À la une ...




Images d'une oeuvre n° 25 : EROR (The pianist), de Georgia Spiropoulos
Au cours de la crise financière qui frappa de plein fouet la Grèce, un tag est apparu dans les rues d’Athènes, fleurissant sur les murs et façades de grands immeubles. « Eror » (λάθως) noté avec une erreur d’orthographe. Un pianiste déguisé va répéter cette interjection lancinante dans un monde déserté : Eror. La compositrice Georgia Spiropoulos mêle l’expérience athénienne à d’autres grands traumatismes urbains. Cette fantasmagorie pour pianiste survivant reflète la vie et le présent instables : instabilité civilisationnelle et géographique, instabilité de notre monde numérique et de la bulle financière, erreur et instabilité algorithmique affectant le matériel musical ou visuel, tout un monde chaotique émergeant de la matrice du piano.

© Ircam-Centre Pompidou, 2019


Pour en savoir plus sur...
La compositrice Georgia Spiropoulos ; L'oeuvre Eror (The pianist).

Nouvelles ressources

Disque The Crutch of Memory/Aaron Cassidy. 1 disque Neos 
Périodique Réflexions sur le métier de compositeur : identités et singularités, Circuit, Presses Universitaires de Montréal, volume 27/1, 2017. 
Livre La Voix soliste contemporaine, de Valérie Philippin. Éditions Symétrie, coll. Voix et technique.  
Livre L'Improvisation collective, sous la direction de Pierre Albert Castanet et Patrick Otto. L'Harmattan, coll. L'univers esthétique.